Vivre la Semaine Sainte


 

 

 

 

Pour accompagner notre temps de prière du 5e vendredi des matinales de Carême –  3 avril 2020

pour rappel à 7h du matin le vendredi à la chapelle du Curé d’Ars de St Maurice – mais annulé en raison de la crise sanitaire actuelle.

 

 

 

Madeleine Delbrel et la parole de Dieu (6)

La Parole du Seigneur ne fait pas en nous « lettre morte » : elle est esprit et vie . Toute conversion est dynamique, transformation, mouvement.

Ce qu’a dit le Seigneur ne passera pas et par sa Parole nous avons déjà, mais aurons pour l’éternité, la vie éternelle. Mais c’est dans le temps que le Seigneur nous parle. Il est avec nous chaque jour jusqu’à la fin des siècles. » Ses paroles qui « ne passent pas » sont à écouter par nous, être reçues par nous, « être faites » en nous sous un ciel et une terre qui passent, chaque jour avec lui jusqu’à la consommation des siècles.

L’acoustique que réclame de nous la Parole du Seigneur, est notre « aujourd’hui » : les circonstances de notre vie quotidienne et les nécessités de notre prochain ; les évènements de l’actualité et les exigences évangéliques, qui réclament de nous toujours les mêmes réponses mais dans une forme chaque jour renouvelée. 

Nous ne pouvons pas, tout seuls, discerner dans le Parole du Seigneur ce qu’il veut de nous aujourd’hui . Notre apport c’est d’écouter aujourd’hui, dans le monde et le temps d’aujourd’hui, ce que le Seigneur veut depuis toujours pour aujourd’hui, pour les hommes vivant aujourd’hui, pour notre prochain d’aujourd’hui, et de prier pour voir et savoir.

La joie de croire (268-269)

 

 

 

 

 

Nous vivons des heures bien particulières.
Notre pays, notre monde traverse une grave crise sanitaire
Comment ne pas penser à tous ceux qui en font les frais, parfois de manière brutale : personnes malades, soignants, dirigeants politiques, acteurs de la vie économique, enseignants, parents…

Au coeur de tout cela, des solidarités se vivent, une attention humaine se déploie, non sans nous rappeler les propos du pape François dans son encyclique Laudato Si’ en 2015 dans laquelle il insiste sur le fait que « tout est lié ».

C’est au coeur de ce confinement qu’éclatera dans quelques jours la Bonne Nouvelle de Pâques !
Apprêtons-nous à vivre intensément ces heures de la Passion et de la Résurrection du Christ.

Nous ne pourrons pas nous rassembler sur nos parvis, dans nos églises… Mais nous pourrons faire Eglise à la maison, comme au temps des premiers chrétiens, ou dans notre appartement, notre chambre d’étudiant ou de jeune pro. Nous serons unis dans la prière, éloignés les uns les autres, mais en communion par le coeur.

Les offices de la Semaine Sainte seront célébrés en l’église Saint Maurice en nombre restreint de personnes (quelques membres de l’EAP de St Eubert et des membres de l’équipe missionnée de la Fraternité Diocésaine des Parvis à St Maurice) aux horaires suivants :

* Dimanche des Rameaux, 5 avril, 10h
* Jeudi Saint, 9 avril, 19h30
* Vendredi Saint, 10 avril, 19h30
* Veillée Pascale, 11 avril, 20h
* Jour de Pâques, 12 avril, 10h.

Au cours de ces offices, nous associerons chacun de vous.
Vous pouvez déposer vos intentions de prière à l’adresse :  saintmaurice-lille@fraternitedesparvis.com

Portez tout particulièrement dans votre prière les personnes malades et ceux qui veillent sur eux (familles, soignants).
Associez aussi les catéchumènes : Patience, Charelle, Adeline et Philippine auraient dû recevoir le baptême dans la nuit de Pâques, c’est partie remise ! Une quinzaine d’adultes se préparent à recevoir le sacrement de Confirmation à la Pentecôte, que le Seigneur creuse en eux le désir de recevoir l’Esprit Saint !

Ces célébrations ne seront pas retransmises en live ou en différé par internet car il existe bien d’autres possibilités.

Voir ci-dessous les modalités et horaires connectez-vous au site diocésain pour être en communion avec notre évêque Mgr Ulrich qui célébrera à la cathédrale.

 

 

 

Seront retransmises en direct

depuis la cathédrale Notre-Dame de la Treille les célébrations de la Semaine Sainte :

sur le site internet du diocèse de Lille : https://cathedralelille.fr/la-semaine-sainte-et-paques-2020-a-la-cathedrale/

ou sur RCF Hauts de France https://www.facebook.com/rcfnord/videos/

 

 

 

Messe des rameaux, dimanche 5 avril à 11h

 

Cène du Seigneur, jeudi 9 avril à 19h

 

Office de la Passion, vendredi 10 avril à 19h

 

Vigile Pascale, samedi 11 avril à 20h30

Dimanche de Pâques à 11h

 

 

Quelques conseils pour vivre en communion ces retransmissions

Alors vu les circonstances, comment participer comme l’on peut ?

Chacun, chacune peut :

  • s’associer à ce qui se passe en préparant les lectures avant d’allumer l’écran.
  • s’efforcer de s’organiser pour être devant l’écran à l’horaire même de la diffusion ; le « direct » crée une sorte de communion invisible plus facilement que le « replay »
  • s’associer aux prières habituellement prononcées par l’assemblée en les disant tout haut, même si on est seul à la maison.
  • prononcer une prière dite de « communion spirituelle » dans le silence méditatif qui suit le moment habituel de la communion.
  • prendre des nouvelles de quelques personnes qu’on sait seules, soit avant, soit après la messe pour ne pas la réduire à un acte de dévotion personnelle ou purement intellectuel.

Pour la prière de « communion spirituelle », on peut par exemple redire celle proposée le 19 mars par le pape François aux spectateurs lors de la messe qu’il célébrait presque seul dans la chapelle Sainte Marthe au Vatican et qui était diffusée en direct à la télévision à cause du confinement :

 

« A tes pieds, O mon Jésus, je me prosterne

et je t’offre le repentir de mon cœur contrit

qui s’abîme dans son néant et dans Ta sainte présence.

Je t’adore dans le Saint-Sacrement de ton amour,

désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que t’offre mon cœur.

En attente du bonheur de la communion sacramentelle,

je veux te posséder en esprit.

Viens à moi, O mon Jésus, pour que je vienne à Toi.

Que ton amour enflamme tout mon être,

pour la vie et pour la mort.

Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime.

Ainsi soit-il. »